• Sun7 Cafe

  • Une pièce de David Conrad

  • Enji Julien-Binard dans le rôle de Marie

  • Rodolphe Paulet dans le rôle de Bébert
  • Thibault Deloche dans le rôle d'Eddy
  • Aurélien Serre dans le rôle de Tom

Sun7 Café de david conrad

Les comédiens
  • Enji Julien-Binard:
    Marie
  • Thibault Deloche :
    Eddy
  • Aurélien Serre :
    Tom
  • Rodolphe Paulet:
    Bébert
L'équipe
  • Auteur et metteur en scène :
    David Conrad
  • Assistant mise en scène :
    Aurélien Serre
  • Décor, scénographie :
    Caroline Oriot
  • Création lumière :
    Clothilde Hoffmann
  • Administration :
    Laurence Lancien

Synopsis

Le bruit court… Le Sun7 café fermera-t-il ses portes ?
Entre Marie la patronne acharnée, Bébert l’homme à tout faire et prêt à tout, Eddy confond sécurité et bastons, Tom le DJ attaché au lieu, les différentes personnalités du bar s’entrechoquent et se confrontent à leur propre destinée. Marie, la patronne est prête à tout pour sauver son café.
Ainsi, de situations absurdes en situations absurdes, les problèmes du passé se mêlent à une triste réalité qui les dépasse. Sun7 café, un huis clos tragi-comique sur la condition humaine.

Réflexions & Intentions de mise en scène

Sun7 café, un héritage dramaturgique ?

Précisons la démarche de l'auteur dans un premier temps, et ensuite du metteur en scène.

L'auteur de Sun7 café est avant tout, un auteur formé à une technique ; la créative writing. Cette technique a la particularité de travailler sur le factuel. Tout passage qui donnerait à voir l'auteur dans son écriture ou même dans son cheminement d'écriture est bannie par cette méthode. Le personnel n'a pas sa place, le soi n'existe plus ! Ainsi, l'écriture devient plus proche du réel, plus à '' l'os '' comme le souhaite l'auteur. Mais elle garde un héritage dramaturgique : « Cette pièce est disons Becketienne, si on veut utiliser ce terme. C'est l'héritage direct, dans la forme de Pirandello, et dans l'esprit de Tchekhov qui a engendré le théâtre de l'absurde de Beckett. » Lecture publique 2015 - Pierre Bianco.

Empathie ou Altérité ?

La démarche de l'auteur, avant même d'écrire le texte, n'est pas à prendre à la légère. Écrire nécessite une empathie poussée à son extrême. Cela signifie clairement que l'auteur devient chaque personnage. Il intègre donc un caractère propre à chaque personnage. Ce choix de l'empathie se traduit aussi par une volonté en opposition à l’altérité. « Car c'est l'un des traits constants de toute mythologie petite- bourgeoise, que cette impuissance à imaginer l'Autre. L'altérité est le concept le plus antipathique au “ bon sens “' ». Roland Barthes, Mythologies.
Ce passage de Roland Barthes résume admirablement la volonté de l'auteur et du metteur en scène de présenter Sun7 café. C'est en ce sens que le choix d'écriture et de mise en scène est un choix marqué, car incorporer une condition sociale avec un style d'écriture en opposition avec les personnages viendrait donc à les trahir. C'est en cela que
la créating Writing permet de toucher au plus prêt des vies. Cependant, il y a de multiples façons d'y parvenir.

Une réflexion sur le moteur de la parole dans le corps des comédiens

L'empathie a pour effet sur les dialogues, de provoquer le mouvement chez les comédiens. C'est en ce sens que Sun7 café prend forme. Car dans ce bar miteux situé en sous-sol, les personnages attendent des clients. Et que font-ils, s'ils attendent des clients ? Et bien, ils se préparent. Et si, ils se préparent, c'est dans un environnement réel ; avec un bar, des tables, des chaises, de la musique, des verres, des boissons... Ainsi, le moteur de la parole, lié à la volonté du metteur en scène, de Caroline Oriot (scénographie) et de Clothilde Hoffmann (création lumière) de créer un lieu réel, met en mouvement un univers particulier. Mais réduire Sun7 café à une pièce sociologique où le spectateur observe le microcosme de ses personnes, serait une erreur. Car au-delà de ce huis clos, c'est une histoire parmi d'autres histoires, d'hommes et de femmes qui se racontent tout au long de l’existence et que souvent nous ne voulons pas voir. Donc, Observer une ivrogne, un sagouin, un paumé, un violant (…) n’a d’autres sens que de les réduire à des identités factuelles, selon leurs actes ?

Sun7 café, une condition humaine ?

« Donc, c'est une histoire sur la condition humaine avec toute l'ampleur que cela peut laisser pour le spectateur » Lecture publique 2015 - Pierre Bianco. Sun7 café questionne donc sur un moment précis ; l'existence de quatre personnages rassemblés dans un bar. Pour que raisonne cette condition humaine, c'est la direction d'acteur qui va permettre de révéler les émotions de chacun des personnages qui vont se télescoper sous les yeux des spectateurs. Car en proie avec leur propre démon, Marie, Eddy, Tom et Bébert ne parviennent pas à établir un lien afin d'inventer un langage commun et donc une histoire commune. Dans un contexte purement littéraire, on parle généralement de la ''condition humaine '' lorsqu'il est question de sujets ambigus tels que le sens de la vie. Mais peut-on parler de ‘’condition humaine’’ quand notre conscience est bien trop faible ?


Pas de vie sociale, pas de conscience ?

« Le mode de production de la vie matérielle domine en général le développement de la vie sociale, politique et intellectuelle. Ce n'est pas la conscience des hommes qui détermine leur existence, c'est au contraire leur existence sociale qui détermine leur conscience. » Karl Marx, Critique de l'Économie politique.
Marie : Ils vont venir. Si je le dis, c’est que c’est vrai. Ils m’ont promis qu’ils viendraient. Ils l’ont dit. Je suis pas folle. Ils l’ont dit. - « Marie on vous fait la promesse de passer au Sun 7. » Sun7 café, Scène 6.
Marie, veut coûte que coûte que son bar fonctionne. Il y a une différence entre la volonté et les moyens d'y parvenir, et cette différence est la conscience. Pour y parvenir ai-je vraiment conscience de mes actes ? Des valeurs qu'ils intègrent ? A qui ils s'adressent ? Leur conséquence ? Comme le signifie Karl Marx, c'est l'existence sociale qui détermine la conscience. Mais quand on a été en échec tout au long de son existence, et qu'on a construit sa vie sociale dans l'échec, quelle conscience a-t-on de soi-même ? De fait, le rêve ne vient-il pas se soustraire à la vie réelle ?


Une histoire sans histoire

La particularité de Sun7 café est que tous les personnages rêvent. Il y a une vie réelle, une vie qui nous est imposée, plus ou moins par l'époque, par le temps, par la société, et il y a une vie rêvée. Il n'y a pas d'histoire mais plutôt une histoire dont le moteur est le rêve. L'histoire tourne autour de la représentation de ce rêve impulsé par Marie : la réussite du bar. C'est en cela que la condition humaine prend toute son ampleur.

Il est évident qu’il y a dans Sun7 café une très grande misère sociale, mais remplie d’humour et d’humanité. Derrière chacune des répliques, aussi acerbe soient-elles, on peut toujours déceler les fragilités que nous a assène la vie. Sun7 café est le moyen de rire, mais d'un rire dont la porte d'entrée n’est la moquerie, mais la tendresse. Ainsi, de part ce rire qu'il occasionne, espérons que c'est le regard du spectateur qui s'en trouvera interrogé.

David Conrad

Paramétrages de cookies

×

Cookies fonctionnels

Ce site utilise des cookies pour assurer son bon fonctionnement et ne peuvent pas être désactivés de nos systèmes. Nous ne les utilisons pas à des fins publicitaires. Si ces cookies sont bloqués, certaines parties du site ne pourront pas fonctionner.

Mesure d'audience

Ce site utilise des cookies de mesure et d’analyse d’audience, tels que Google Analytics afin d’évaluer et d’améliorer notre site internet.

Contenus interactifs

Ce site utilise des composants tiers, tels que ReCAPTCHA  qui peuvent déposer des cookies sur votre machine. Si vous décider de bloquer un composant, le contenu (formulaire de contact notamment) ne s’affichera pas

Réseaux sociaux/Vidéos

Des plug-ins de réseaux sociaux et de vidéos, qui exploitent des cookies, sont présents sur ce site web. Ils permettent d’améliorer la convivialité et la promotion du site grâce à différentes interactions sociales.

Session

Veuillez vous connecter pour voir vos activités!

Autres cookies

Ce CMS utilise un certain nombre de cookies pour gérer par exemple les sessions utilisateurs.

Activation

Fields cannot be empty

Nos partenaires

La Cie Z.A.D.

© 2019 Compagnie ZAD - Tous droits réservés
48 Saint Pierre de Vaise
69009 Lyon

Adresse Administrative

Laurence Lancien
15 Rue Sadi Carnot
81310 Lisle Sur Tarn
: 06.26.55.33.19
: Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

ATTAchée de production

Juliette ESCALONA
Tél : 06 72 53 87 16
Mail : Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.